Accueil

Cher lecteur

Le texte à suivre démontre que la Terre est d’origine artificielle. Comment se fait-il qu’un sujet aussi extraordinaire n’ait pas trouvé d’emblée un éditeur ainsi qu’une médiatisation nationale et internationale ? Cela tient dans la nature de la démonstration. La démarche consiste à observer, sur notre planète, des formes littorales figuratives puis à les établir diversement signifiantes et « manufacturées ». C’est extravagant ? Lisez-moi d’abord. Dans un premier réflexe intellectuel, c’est trop ludique, trop « hallucinogène » pour être pris au sérieux. Ce d’autant plus que les figures abordées ne sont pas simplement figuratives mais à la fois enfantines et complexes, et assez drolatiques.

Ainsi ce qui a été conçu avec humour et ingéniosité pour un grand public scolarisé rencontre d’abord une grande fermeture d’esprit, du fait même de sa dimension pédagogique élaborée, qui a prévu des écoliers dans le regard collectif. Avec l’intention complémentaire primordiale de ne pas réserver l’établissement de notre Terre artificielle à une élite scientifique mais au contraire de constituer un grand message universel et ainsi diversement utile, de la manière qu’on lira.

_____________

 

J’espère, avec les lignes précédentes, être allé au devant de votre déconvenue éventuelle en découvrant mon travail. Et je vous mets en garde avec toute l’insistance qu’il m’est possible : Mon livre est très sérieux et je vous en garantis la teneur. L’œuvre littorale à découvrir, qui commence comme un jeu d’enfant, cette œuvre en première apparence un peu malingre et incertaine, s’avère, à mesure d’étude, formidable de sens et d’efficacité.

_____________

 

Parmi les nombreux livres, disons, un peu bizarres que comporte la librairie moderne, votre méfiance, votre scepticisme sont quasiment obligés et même de bon augure. Il faut donc me lire avec une certaine patience. Puis, c’est fondamental, il faut assumer ce que vous voyez et surtout, ce que l’analyse permet de voir.

Bachelard disait que la science commence lorsque l’opinion est détruite. Mais je ne parviendrai à ce résultat qu’auprès de très bons lecteurs, consciencieux et attentifs. Il faut en effet me lire avec une certaine minutie. Jamais de façon abstraite. Il faut, au contraire, constamment rapporter ce que je dis aux régions littorales concernées. A ce propos, n’hésitez pas à mieux concrétiser les trop petites illustrations de l’ordinateur avec l’acquisition d’un grand planisphère Mercator.

_____________

 

Mon livre est, comme on dit, « décoiffant » ; il expulse de la culture contemporaine établie, qui fait état d’une planète Terre seulement issue d’un merveilleux hasard astrophysique. (Quand il ne s’agit pas de l’œuvre de Dieu.) Mais attention ! La réalisation littorale que vous allez découvrir est drolatique et va d’abord vous décevoir, vous déconcerter voire vous remplir d’incertitude. Attachez vos ceintures ! Il faut rapidement se projeter, s’immerger dans cette hypothèse qui a, peu à peu, conduit tout mon travail : Un jour très lointain, peut-être même d’avant l’existence de notre étoile solaire (vieille de quatre milliards d’années), il s’est trouvé un précédent groupe « humain », une précédente « espèce humaine » qui a atteint assez de science et de technologie (astrophysique, géologique, botanique, biologique, etc.) pour concevoir le projet d’élancer dans l’espace la genèse d’une planète prédisposée à biosphère jusqu’au fait de l’espèce humaine. C’est extravagant ? Lisez-moi d’abord. Mon texte est à la portée d’un grand public, scolarisé d’une bonne troisième.

Le début de ma découverte remonte à 1984, j’avais 32ans. Le premier manuscrit faisait 50 pages. Il en comporte actuellement plus de 200 et n’est pas terminé. Ce livre a donc été de multiples fois relu, corrigé, remanié et complété d’observations nouvelles.

Ph. Leroux (philer52@gmail.com) / Mars 2012

Cet accès à mon travail est gratuit:

En cliquant ici : Le livre, Vous accédez à un fichier global, parfait pour l’impression, dont vous disposez à votre guise (transfert ou copie / faites-vous aidez si vous ne savez pas))

En cliquant ici : Le livre, vous accédez, toujours gratuitement via un fichier zip (surveillez le haut ou le bas de votre écran) à une version subdivisée par chapitres, optimal pour la lecture. (Vous pouvez ouvrir ce fichier à l’aide du logiciel Seven zip, par exemple.)

Et en cas de problème: philer52@gmail.com Bonne lecture. C’est extraordinaire mais c’est vrai.